Jardin japonais : harmonie et sérénité

Le jardin japonais représente l’art et la manière de mettre en scène l’harmonie et la tranquillité dans un aménagement extérieur. Conçu comme un tableau représentatif de la nature, le jardin japonisant est composé en majorité de trois éléments : la pierre, l’eau et le végétal. Le mélange subtil de l’art traditionnel japonais avec l’esprit moderne, crée une ossature végétale équilibrée entre Yin et Yang. La création d’un espace japonais s’appuie donc sur des éléments caractéristiques et une pratique ancestrale des jardins zen.

jardin japonais

Les grands principes d’aménagement d’un jardin japonais

Contrairement au style de jardin contemporain ou anglais, le jardin japonais est un condensé d’éléments structurants symboliques représentant la nature sous sa forme terrestre et spirituelle.

Le symbolisme

La philosophie japonaise est de reconstituer le paysage du Japon en miniature. Pour ce faire, l’eau qui entoure géographiquement le Japon est symbolisée par du sable pour ressembler aux vagues, créant un mouvement décoratif et éphémère. La mise en scène du monde végétal et minéral devient ainsi un idéal en matière d’aménagement extérieur japonais.

L’esthétique

Élégance et raffinement sont les maîtres mots pour identifier les jardins japonais. L’atmosphère zen qui se dégage de l’espace aménagé est suscitée par des variations de formes et textures en accord parfait avec la nature.

La conception

Il existe trois styles représentatifs de différentes époques, obéissant à des règles de conception traditionnelles strictes. Créer un jardin japonais, dans les règles de l’art, ne s’improvise pas. 

  • Le jardin tableau (Chisen teien) aux formes irrégulières, où zones minérales et végétales sont privilégiées, éliminant par conséquent les formes symétriques strictes qui ne correspondent pas aux critères d’aménagement.
  • Le jardin de thé (Chaniwa) : un espace végétalisé, souvent orné de pas japonais conduisant d’une zone à une autre, dans l’esprit symbolique d’une cérémonie du thé.
  • Le jardin sec (Karesansui) est composé essentiellement d’éléments minéraux, l’eau est inexistante. Ce type d’espace n’est pas un lieu de promenade, mais un espace à contempler. Ici, l’art du vide prend tout son sens ! 

 

La matière crée l’esprit japonais

L’aspect esthétique et l’aménagement japonais sont grandement améliorés par la combinaison de matières sobres et naturelles. L’asymétrie reste le concept de base, non seulement pour la conception même du jardin, mais surtout pour les éléments qui le composent.

Le sable

Sa faible granulométrie lui confère un aspect lisse qui peut être travaillé au râteau pour former des vagues. Sa couleur claire amplifie la luminosité du jardin zen japonais par temps sec et devient plus sombre par temps humide. Cet aspect changeant peut devenir un atout pour illuminer, par exemple, un aménagement japonais miniature exposé au Nord.

La pierre

Elle apparaît sous trois formes distinctes.

  • La pierre naturelle utilisée en isolé ou groupe pour une représentation symbolique de montagne ou paysage oriental
  • Les pierres sculptées sous forme de lanterne ou bassin japonais (tsukubai), évoquent des éléments caractéristiques des jardins nippons
  • Les dalles en pierre (pas japonais) créent un cheminement piéton qui dirige le regard  

Le bois

On retrouve le bois naturel ou peint en rouge dans le modèle de jardin zen reliant la nature terrestre au monde spirituel. Les ponts et torii (portail traditionnel japonais) colorés en vermillon sont signe de sérénité et d’énergie.

L’eau

L’eau, élément principal dans un plan de jardin japonais, est symbole de pureté. Elle apparaît sous forme de lac, rivière, étang où elle finit symboliquement son cycle naturel depuis sa forme gazeuse dans les nuages. Pour le jardin sec (Karesansui) l’eau est représentée symboliquement par le sable ratissé.

Le bambou

Un élément essentiel de décoration japonaise est sans conteste le bambou, qui s’intègre parfaitement dans l’environnement tout en apportant originalité  et zénitude. Cette matière est quelquefois utilisée pour les fontaines shishi odoshi mais plus souvent pour les clôtures. Ces dernières gardent plus un rôle esthétique que séparatif.

 

Créons ensemble votre jardin japonais
Contactez E-PAYSAGES au 06.35.32.79.66 

 

Un écrin de verdure miniature

Qu’il s’agisse de créer une mini terrasse japonaise ou un plus grand espace, le choix des plantes est essentiel pour un aménagement extérieur réussi. Paysagiste conseil passionnée par les végétaux, j’accorde une grande importance au jeu des formes, couleurs et textures qui embellissent considérablement l’espace. Voici quelques exemples de plantes typiques employées dans l’aménagement extérieur nippon.

Des plantes pour le volume

  • Erable du Japon (Acer palmatum)
  • Fatsie du Japon (Fatsia japonica)
  • Bambou (Phyllostachys)

Des plantes pour le graphisme

  • Herbe du Japon (Hakonechloa)
  • Fougère (Matteucia struthiopteris)
  • Les niwakis (arbre ou arbuste taillé en nuage)
  • Pin mugo (Pinus mugo)

Des plantes à fleurs

  • Camélia (Camelia japonica)
  • Cerisier du Japon (Prunus serrulata)
  • Magnolia étoilé (Magnolia stellata)
  • Le gazon japonais (semis de fleurs vivaces ou annuelles)

Des plantes tapissantes

  • La mousse
  • Bambou nain (Pleioblastus pygmaeus)
  • Helxine (Soleirolia soleirolii)

 

Ambiance orientale grâce aux couleurs

Sans titre-1L’atmosphère d’un jardin japonisant est créée non seulement par les matériaux et végétaux, mais également par le choix de couleurs dominantes qui procure une sensation d’harmonie et de sérénité. Quatre couleurs incarnent l’esprit japonais.

Le vert fougère
Le beige
Le vermillon
Le gris anthracite

 

Des jardins japonais à visiter

En France
Paradiz’en dans le Jura (01)
Parc oriental de Maulevrier (49)
Jardin de Compans Cafarelli à Toulouse (31)
Jardin japonais de l’île de Versaille à Nantes (44)

Monaco
Le jardin japonais de Monaco

En Suisse
Le jardin zen à Aigle

En Belgique
Le jardin japonais de Hasselt